L'avantage du crédit bail face au crédit classique

le crédit bail une bonne solution de financement
calculer les avantages et les inconvénients du crédit bail

Pour financer l’acquisition de nouveaux matériels : ordinateur, outils de production ou véhicule, les entreprises peuvent faire appel aux offres de crédit. Elles ont dans ce cas le choix entre le prêt connu de tous et le crédit bail. Pas très commun, ce dernier est pourtant une option intéressante pour les professionnels.

 

Crédit bail vs prêt traditionnel

Parmi ces deux options, quelle est l’offre la plus intéressante pour financer l’achat de ses outils de travail et dans quel critère opter pour l'une ou l'autre ?

 

L’emprunt classique

L’emprunt classique, particulièrement le crédit professionnel dans le cadre d’un prêt pour l’entreprise, consiste à allouer une certaine somme à une société pour financer ses projets. L’entreprise emprunttice est ainsi tenue à rembourser ce montant, avec des intérêts, pendant une période définie, en fonction du taux du crédit. Les projets à financer avec le prêt peuvent concerner l’acquisition de matériels, l’achat ou la construction de local… Une fois le crédit acquitté, l’emprunteur devient propriétaire de tous les biens. Ce type de financement s’adresse à tous les professionnels quel que soit leur statut (professions libérales, artisans, commerçants…)

 

Le leasing

Appelé aussi “leasing”, le crédit bail est un contrat de location à durée déterminée qu’une banque ou société de crédit bail conclu avec une entreprise. Dans le cadre de ce prêt, la société demande à l’établissement prêteur de lui acheter les biens dont elle a besoin pour les lui louer. A la fin de la période de location, il est possible de racheter le bien ou aussi de renouveler le contrat de location. Toute comme le prêt pro, le leasing concerne tous les professionnels.

 

Les avantages du crédit bail pour les professionnels

Pas très commun et parfois un peu négligé, le crédit bail offre pourtant de multiples avantages pour toute entreprise.

Le loyer passe totalement dans les charges de l’entreprise en charges externes, comptablement l’entreprise n’est donc pas endettée en crédit bail contrairement au crédit classique. le crédit-bail n'apparaît pas au passif de votre bilan et n’impacte donc pas les fonds propres qui est un indicateur important pour les établissements bancaires en cas de besoin de financement ou de renouvellement de leurs engagements ( autorisation de découvert, caution donnée…)

 L’entretien et le remplacement des biens peuvent être pris en charge

En cas de défaillance du biens ou matériels, ces derniers sont remplacés gratuitement par l’organisme de crédit durant la durée du contrat si vous avez choisi la contrat de crédit-bail complété de l’option maintenance. Il en va de même pour les biens nécessitant des entretiens, comme les véhicules, les frais de maintenance et de réparation sont compris dans le crédit grâce à cette option. Bien entendu, cette option à un coût supplémentaire d’environ 5% moyenne de vos loyers.

 Les redevances ne figurent pas au bilan annuel

Le leasing est une obligation “hors bilan”. Les biens financés ne sont pas recensés dans le bilan annuel, mais dans les annexes.

 

Ses limites

Mise à part les atouts conséquents du crédit bail, il détient toutefois certaines limites telles que son coût généralement élevé par rapport à un prêt bancaire classique. Parmi ses petits bémols, on notera aussi le choix et l’utilisation limité des matériels à louer. En effet, l’organisme de crédit-bail peut tout à fait refuser d’acquérir un bien qu’il juge désuet ou difficile à revendre. Malgré tout bon nombres de souscripteurs se disent pleinement satisfaits...

 

Les disposition à mettre en place pour profiter du crédit bail

Les points importants à prendre en considération lors de votre choix :

 

  • La convention de location est signée entre l’entreprise et l’établissement de crédit bail, associée ou non à un engagement de vente à un prix convenu
  • Il faut bien réfléchir à la vocation de ce contrat, souhaitez-vous l'acquérir à la fin du contrat de location ou au contraire souhaitez-vous remplacer votre matériel, si vous souhaitez l'acquérir, la valeur résiduel de rachat doit être la plus basse possible soit 1%. Au contraire, en cas de remplacement, vous pouvez augmenter la valeur résiduelle, cela vous permettra de diminuer votre loyer.
  • Une fois le contrat signé et le matériel réceptionné par le locataire, la location commence notifiée par l’émargement d’un procès-verbal
  • Durant tout le contrat, l’entreprise est propriétaire du bien. A la fin de la location, la société peut décider de racheter le matériel.
  • Pendant la période du crédit bail, l’entreprise est tenue à maintenir le matériel ou bien en bon état bien que l’entretien ou la rechange soient inclus dans le contrat.
Partagez cet article:
*