Assurance auto: l'équilibre entre le prix et les garanties

Assurance auto
l'aasurance auto

L’assurance auto, considérée comme une simple formalité et pesant dans la plupart du temps sur notre budget annuel, permet de nous couvrir suite à un accident. Et un accident peut survenir à tout moment, et coûte cher si l’on ne dispose pas d’un dispositif de couverture. Selon les besoins et les moyens de chacun, les établissements d’assurance seront amenés à proposer trois types de garanties : la formule au tiers, la formule intermédiaire et la formule tous risques. Faisons le tour !

Formule au tiers

La protection au tiers est la formule basique de l’assurance auto. Elle ne se limite qu’à la couverture de base. Elle s’adresse aux plus optimistes, ne désirant pas dépenser une grosse somme en assurance. On peut désigner deux sortes de garanties au tiers :

  • La protection au tiers simple, appelée aussi “garantie responsabilité civile”, c’est une protection de base. C’est le strict minimum auquel tout conducteur doit souscrire pour être conforme aux lois en vigueur. C’est également la formule la moins onéreuse, mais son degré de couverture est limité, dont uniquement les dommages matériels et corporels que le souscripteur peut engendrer à autrui avec son auto.
  • La protection au tiers étendue est aussi une garantie responsabilité civile, mais peut couvrir d’autres incidents tels les bris de glace, le vol, l’incendie, les catastrophes naturelles…

Les avantages de cette garantie

Le contrat au tiers préserve avant tout du délit, celui de rouler sans assurance. De plus, son coût très bas sauve ceux qui ont un petit budget. Puis, il faut savoir aussi qu’un véhicule se dégrade au bout de quelques ans. Une voiture neuve, par exemple, perd jusqu’à 60% de sa valeur après 5 ans. Donc, inutile de dépenser une fortune en assurance. Outre, la protection au tiers est conseillée pour ceux qui utilisent moins leur automobile.

Ses limites

L’une des plus grandes faiblesses de la garantie au tiers est sa protection très limitée, ne couvrant que les dégâts que l’on cause à autrui. Autrement, si l’on heurte un véhicule d’un tiers par accident et que l’on est blessé, ou notre voiture endommagée, l’assurance ne couvre pas les dégâts qui y sont liés.

Formule tous risques

Comme son nom laisse supposer, la formule “tous risques”, ou aussi “tous accidents” offre une protection complète. En plus d’inclure les protections les plus basiques, elle propose des offres plus avancées telles :

  • Une garantie dommages “tous accidents”, et ce, quelqu’en soit la nature (en cas de vol, en stationnement…).
  • Une garantie ‘bris de glace” compense au moins la réparation et le remplacement du pare-brise, des glaces latérales ou de la lunette arrière.
  • Une garantie “vol”. Elle fonctionne dès qu’une effraction est prouvée.
  • Une garantie “incendie”. Elle couvre tous types de dégâts causés par un incendie, une explosion ou une foudre. Toutefois, elle ne couvre pas les sinistres faisant suite à un mauvais entretien de l’auto.
  • Une protection juridique qui couvre tous les frais liés à des litiges concernant le véhicule.

A un tarif généralement élevé, ce type de contrat auto permet aux automobilistes les plus prudents de rouler l’esprit tranquille. Elle s’adresse généralement aux propriétaires de véhicule neuf, de grande valeur ou de collection. Elle répond surtout aux demandes de sécurité des conducteurs.

Formule intermédiaire

Pour ceux qui ont un budget plus ou moins développé, la formule intermédiaire est recommandée. Parfait compromis entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques, la garantie intermédiaire s’adresse aux automobilistes ayant besoin d’une protection convenable, sans pour autant dépenser une somme importante.

Principes

Dans la plupart des cas, l’assurance intermédiaire inclut toutes les protections essentielles aux automobilistes. A ces dernières s’ajoute la prise en charge de certains sinistres sur le plan matériel tel : vol,  incendie, catastrophe naturelle et bris de glace.

Possibilité de souscrire des protections supplémentaires

Selon les moyens de chacun, il est également possible de souscrire de garanties additionnelles telles que :

  • L’assistance auto qui consiste en une intervention matérielle et logistique à l’automobiliste en cas d’accident (dépannage, remorquage, véhicule de remplacement…)
  • La protection juridique

Pour tout dire, le choix d’une assurance auto ne dépend que de l’auto en question, plus précisément, l’état du véhicule. Une voiture neuve et de grande valeur nécessite la prise d’une précaution plus stricte avec une assurance tous risques, tandis que pour une voiture d’occasion et plus ou moins usée, le strict minimum de garantie peut suffire. Toutefois, les automobilistes ont également la possibilité de souscrire un contrat plus flexible qu’est l’assurance intermédiaire

Partagez cet article:
*